Passer au contenu

Connaissez-vous une histoire reliée à l’internement au Canada des réfugiés du nazisme ?

Partagez votre histoire ou
découvrez celles des autres.

Le Canada ferme ses portes

Alors que la recherche d’un pays d’accueil devenait de plus en plus désespérée, Chaim Weizmann (président de l’Organisation sioniste mondiale et plus tard premier président de l’État d’Israël) fit la remarque que le monde était divisé en deux: les lieux où les Juifs ne pouvaient pas vivre et les lieux où les Juifs ne pouvaient pas se rendre. La politique d’immigration canadienne fut l’une des plus antisémites en Occident.

C’est en 1923 que les Juifs furent admis au Canada, mais seulement les sujets britanniques ou américains, ou ceux qui avaient de la famille proche au Canada, ou encore ceux qui pouvaient jouer de leur influence politique pour se faire obtenir un visa d’entrée – phénomène assez rare.

Tout au long des années d’avant-guerre, la petite communauté juive du Canada, qui ne comptait que pour 1,5 % de la population, fit sans cesse pression pour que le gouvernement relâche les restrictions visant l’immigration juive.

Au mois de juillet 1938, le président des États-Unis, Franklin D. Roosevelt, organisa une conférence internationale sur les réfugiés, à Évian, en France. Le Canada y envoya des représentants mais seulement afin de s’assurer qu’il ne sera pas considéré comme lieu de refuge pour les Juifs. À l’exception du petit pays de la République dominicaine, aucun des 32 pays représentés n’offrit, pour les éventuels réfugiés juifs d’Allemagne et d’Autriche, l’espoir d’y trouver asile.

Un fichier d’images sur le Canada ferme ses portes. Dossier

Une collection d’images sur le Canada ferme ses portes.

« Il nous fallait partir »
dans la salle de classe

Leçon

Départ de l’Europe
Les étudiants y apprendront les politiques de persécution nazies d’avant-guerre et y découvriront ce que les témoins oculaires nous révèlent sur l’état nazi.

Lecture

La vie d’antan

Documents

Dossier: La vie d’antan

Vidéo

Nazisme en Allemagne et en Autriche

Guide de l’enseignant
PDF 7.9 Mo

Adobe Reader peut être utilisé pour lire les fichiers PDF.