Passer au contenu

Connaissez-vous une histoire reliée à l’internement au Canada des réfugiés du nazisme ?

Partagez votre histoire ou
découvrez celles des autres.

Politique canadienne

C’est le 25 juin 1941 que fut nommé, par un décret du Conseil, un commissaire des camps de réfugiés; il en résulta un changement de juridiction pour les trois camps restants, soit du ministère de la Défense à celui de Secrétariat d’état. Néanmoins, la milice refusait de céder le véritable pouvoir: il fallait toujours obéir aux ordres, le courrier était censuré et les visiteurs strictement contrôlés. Des concessions furent cependant accordées pour les pratiques religieuses, les examens médicaux, l’alcool, et le matériel nécessaire à la rédaction de documents légaux. Mais, ces petites victoires semblaient insignifiantes pour les internés qui luttaient pour l’abolition de l’internement et non pas pour son amélioration.

Le nouveau commissaire des camps de réfugiés était l’avocat lieutenant-colonel Reginald Sydney Walter Fordham. Originaire de Niagara Falls, il avait été emprisonné durant la Première guerre mondiale. Bien que le Central Committee of Interned Refugees voyait en lui un commissaire plus coopératif que son prédécesseur, Fordham quant à lui, croyait que certains réfugiés « n’étaient pas tout à fait innocents. » Il ne montrait que peu de respect pour les règles et les réfugiés furent traités sans merci par les gardes et officiers.

La transition au statut de réfugié ne fut donc que superficielle. Le problème de base de l’internement, soit l’emprisonnement d’hommes innocents, restait entier. Sur ce point, les décideurs politiques canadiens restaient immuables. Si le fait d’être interné d’une façon continue était certes désagréable pour les internés, leur présence au Canada était aussi dérangeante pour le gouvernement canadien.

Un fichier d’images sur la politique du gouvernement canadien. Dossier

Une collection d’images sur la politique du gouvernement canadien.

La Défense
dans la salle de classe

Leçon

La Défense
Les étudiants découvriront les efforts de différents individus et groupes venus à la défense des internés – Juifs et non Juifs.

Lecture

Paterson à la direction
Les agences juives, United Jewish Refugee and War Relief Agencies
Les Comités de réfugiés
Autres défenseurs

Guide de l’enseignant
PDF 7.9 Mo

Adobe Reader peut être utilisé pour lire les fichiers PDF.