Passer au contenu

Connaissez-vous une histoire reliée à l’internement au Canada des réfugiés du nazisme ?

Partagez votre histoire ou
découvrez celles des autres.

La main-d’œuvre

Couper des arbres à l’extérieur de l’enceinte barbelée du Camp B en Nouvelle-Écosse était certes un travail ardu, mais cette occupation faisait passer le temps et rendait les hommes si fatigués qu’ils dormaient bien la nuit. Les gardes du Camp B, eux-mêmes vétérans de la Première guerre mondiale, savaient fort bien que la dense broussaille empêchait les prisonniers de s’échapper; ils pouvaient donc se permettre d’allumer un bon feu et de faire la sieste. Les réfugiés étaient d’accord pour réveiller leurs gardes, advenant une visite surprise des officiers venus vérifier leur progrès.

Commune à tous les camps était l’existence de commerces de fortunes instaurés par les internés, question de satisfaire les besoins des autres prisonniers. Ceux qui travaillaient à l’entretien, comme plongeurs ou dans les cuisines étaient payés grâce au surplus des cantines.

En décembre 1941, plusieurs réfugiés furent embauchés par « Works Programme, » pour confectionner divers articles pour la défense, soit des filets de camouflage, des boîtes de cartouches et des chaussettes. Des dessinateurs qualifiés trouvèrent même du travail auprès de compagnies privées, pour créer des dessins techniques. Même en se sachant exploités, les réfugiés purent ainsi ramasser d’assez grosses sommes grâce au Programme. Et, s’ils étaient contents de contribuer à la cause alliée, ils savaient fort bien que, si libérés, ils auraient eu la possibilité et de choisir leur propre moyen de contribuer à l’effort de guerre et d’en faire beaucoup plus. Cette certitude les rendait de plus en plus amers.

Le succès de ces petites entreprises mise en place par les administrateurs des camps avait de bons et de mauvais côtés car les officiers pouvaient ainsi bloquer la libération des réfugiés des camps d’internement, sous prétexte que ces derniers étaient essentiels à l’effort de guerre.

Discussion des anciens internés sur la main-d’oeuvre. Vidéo

Discussion des anciens internés sur la main-d’oeuvre.

Un fichier d’images sur la main-d’oeuvre. Dossier

Une collection d’images sur la main-d’oeuvre.

Les gars des camps
dans la salle de classe

Leçon

Les gars des camps
Grâce aux témoignages des internés, les étudiants découvriront les conditions de vie dans les camps d’internement au Canada et exploreront une variété de matériel de source primaire sur les réactions des « gars des camps » face à leur internement.

Lecture

L’internement au Canada
L’éducation
L’écriture
Les arts
La religion

Documents

Carte: Camps d’internement du Canada (77 Ko PDF)

Vidéos

La moralité
L’internement au Canada

Guide de l’enseignant
PDF 7.9 Mo

Adobe Reader peut être utilisé pour lire les fichiers PDF.