Passer au contenu

Connaissez-vous une histoire reliée à l’internement au Canada des réfugiés du nazisme ?

Partagez votre histoire ou
découvrez celles des autres.

L’écriture

Écrire était un passe-temps d’importance dans les camps. Les réfugiés passaient des heures à rédiger des journaux intimes, des lettres, des pétitions et à énoncer des recours.
Les internés voulaient à tout prix communiquer avec leurs proches dont la plupart faisaient face à un sort incertain en Europe. Ils imploraient le gouvernement d’agir et écrivaient à quiconque pouvait assurer leur libération.

Leurs journaux livraient des témoignages du pathétisme et de l’ironie de la situation qui y régnait. S’exprimant autant en allemand qu’en anglais, les internés publièrent des éditoriaux, des chroniques sportives et des critiques musicales. Les rédacteurs y annonçaient les rapports sur l’évolution de la guerre et y publiaient de la poésie, des essais et des nouvelles. Certains d’entre eux y relataient les contrariétés quotidiennes auxquelles faisaient face les internés et même les conflits entre personnalités. D’autres y racontèrent les récits de leur fuite d’Europe. Entre le sérieux de la politique et le quotidien des internés, se retrouvaient parfois des perles d’humour, telle la lettre adressée à la vedette de cinéma, Ginger Rogers, l’invitant à visiter le Camp N, où l’attendaient six cent admirateurs.

Henry Kreisel, écrivain en herbe, rédigea un journal intime qui reflétait bien les frustrations de l’internement. En juillet 1941, lorsque certains réfugiés décidèrent de retrouver la liberté en Angleterre et ce, malgré le danger de la traversée de l’Atlantique, H. Kreisel écrivit: « Tout le monde rêve d’être sur cette liste, tout le monde est fatigué de l’internement. Même s’il n’y a aucune bombe ici et qu’il y en a en Angleterre, nous voulons être libres. L’internement tombe lourdement sur mes nerfs, les barbelés semblent presque m’étrangler. Liberté, liberté. »

Un fichier d’images sur l’écriture. Dossier

Une collection d’images sur l’écriture.

Les gars des camps
dans la salle de classe

Leçon

Les gars des camps
Grâce aux témoignages des internés, les étudiants découvriront les conditions de vie dans les camps d’internement au Canada et exploreront une variété de matériel de source primaire sur les réactions des « gars des camps » face à leur internement.

Lecture

L’internement au Canada
L’éducation
L’écriture
Les arts
La religion

Documents

Carte: Camps d’internement du Canada (77 Ko PDF)

Vidéos

La moralité
L’internement au Canada

Guide de l’enseignant
PDF 7.9 Mo

Adobe Reader peut être utilisé pour lire les fichiers PDF.