Passer au contenu

Connaissez-vous une histoire reliée à l’internement au Canada des réfugiés du nazisme ?

Partagez votre histoire ou
découvrez celles des autres.

Le Arandora Star

C’est le 2 juillet 1940, qu’un sous-marin allemand torpilla le paquebot S.S. Arandora Star, converti pour les troupes et en route pour le Canada. Se noyèrent, 805 personnes dont 452 civils italiens, 151 internés des catégories A et B et des réfugiés juifs. Parmi les victimes se trouvaient plusieurs éminents chefs allemands et italiens antifascistes.

Des histoires d’incompétence de la part de l’équipage britannique et de panique générale stupéfièrent la population. Un survivant raconta que « la poupe du navire était surélevée et les hommes se battaient entre eux pour les chaloupes de sauvetage dont certaines ne purent être mises à l’eau. J’aperçus une poutre dans la mer et m’y accrochai de toutes mes forces…beaucoup de canots de sauvetage se perdirent. Des vagues emportaient les corps. Presque toutes les personnes âgées périrent dans l’eau. »

Une forte réaction contre le gouvernement britannique s’ensuivit. Comme faiblissait la menace d’une invasion et tenant compte de l’aveu de Churchill à savoir qu’il avait commis une erreur en internant des réfugiés, la Grande-Bretagne consentit à libérer les réfugiés juifs de catégorie « C. »

L’histoire des internements britanniques prit fin au moment même où commençait celle des réfugiés internés au Canada.

Un fichier d’images sur le S.S. Arandora Star. Dossier

Une collection d’images sur le S.S. Arandora Star.

Les immigrants du hasard
dans la salle de classe

Leçon

Les immigrants du hasard
Les étudiants découvriront le parcours des « ennemis étrangers » jusqu’au Canada et, grâce aux témoignages d’anciens internés, leur arrivée au pays.

Lecture

Un périlleux voyage

Vidéo

Un accueil pour l’ennemi

Guide de l’enseignant
PDF 7.9 Mo

Adobe Reader peut être utilisé pour lire les fichiers PDF.